Enceinte : quelle tisanes privilégier ?

Enceinte : quelle tisanes privilégier ?

Il est très important de rester bien hydratée pendant la grossesse ! Pourquoi ? Une bonne hydratation permet de prévenir les problèmes d’infections urinaires, de constipation, de rétention d’eau ou de jambes lourdes. Mais qu'est-ce que j'ai le droit de boire quand je suis enceinte ? Est-ce que le café est autorisé pendant la grossesse ? Et le thé ?

Pour rappel, on conseille aux femmes enceinte de boire 1,5 litre d'eau voire 2 litres d'eau par jour. Pour éviter de ne boire que de l'eau, on peut compléter sa consommation par des boissons chaudes. Et pour répondre à la question, le thé et le café ne sont pas interdits pendant la grossesse mais il faut savoir qu’ils contiennent de la caféine (la théine est la même molécule que la caféine). Pour protéger le système nerveux du bébé, l’OMS conseille de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour pendant la grossesse. En fonction des boissons, cela peut correspondre à 2 ou 3 tasses par jour.

Donc avec les tisanes, vous pouvez à la fois éviter tout apport en caféine et également bénéficier des bienfaits de certaines plantes. Alors pourquoi s'en priver ?

Mais quelles infusions pour une femme enceinte ?

tisane femme enceinte

 

Quelle tisane boire pendant la grossesse ?

Certaines plantes sont sans danger et permettent même d'atténuer les petits désagréments qu'on rencontre. Par exemple la tisane de gingembre peut réduire les nausées en début de grossesse. Les infusions de camomille matricaire peuvent apaiser les reflux et les nausées en plus d’être connues pour calmer le stress.

La verveine et la mélisse sont également des plantes très douces qui peuvent apaiser le stress ou les problèmes digestifs. Le tilleul peut quant à lui favoriser un meilleur sommeil. 

La fleur de mauve, dont le goût est très discret, soulage les problèmes de transit, et peut être consommée sans problème pendant la grossesse.

Les plantes comme l’ortie et la menthe verte sont des plantes reminéralisantes, qui permettent de soutenir son corps et complétant le stock de fer et autres minéraux. Ce sont donc des plantes tout à fait adaptées à la grossesse.

En fin de grossesse (au cours du 9ème mois) la tisane de feuille de framboisier est réputée pour avoir un effet sur l’utérus et pour rendre les contractions plus efficaces lors de l’accouchement.

Et bien sûr les infusions à base de fruits (pomme par exemple) sont sans risque. Mais si vous avez le moindre doute concernant une plante, il est essentiel de consulter votre professionnel de santé avant de la consommer.

infusion pendant la grossesse

 

Quelles tisanes éviter pendant la grossesse ?

Enceinte, certaines infusions sont à éviter. Les plantes qui présentent une activité oestrogénique ou qui peuvent perturber la nidification en début de grossesse ne doivent pas être consommées par les femmes enceintes : houblon, éleuthérocoque, ginseng, persil, trèfle rouge, actée à grappes noires, grande camomille…

Certaines plantes présentent un risque de déclencher des contractions et sont donc à éviter également, comme la sauge ou la réglisse.

plantes à éviter pendant la grossesse

 

Comment consommer une tisane pendant la grossesse ?

Pour préparer une tisane pendant la grossesse, il est recommandé d'opter pour des plantes biologiques, donc avec le moins de résidus chimiques possible.

On conseille également aux femmes enceintes de faire infuser leurs plantes et d'éviter les décoctions. La différence ? L'infusion consiste à verser de l'eau chaude sur les plantes séchées, puis à laisser infuser pendant quelques minutes, contrairement à la décoction qui consiste à faire bouillir l’eau et les plantes pendant plusieurs minutes en même temps.

L’infusion est une méthode plus douce qui permet de profiter pleinement des vertus des plantes tout en réduisant les risques éventuels pendant la grossesse !

thé femme enceinte

 

Comment choisir entre tisane en vrac ou en infusettes pendant la grossesse ?

Les tisanes en vrac sont souvent constituées de plantes entières ou en morceaux plus gros. Les plantes en gros morceaux ont tendance à libérer davantage de saveurs et d'arômes lors de l'infusion. 

De plus, ces plantes conservent souvent une meilleure intégrité de leurs principes actifs, car elles subissent moins de manipulation et de fragmentation que celles présentes dans les infusettes. Donc si vous consommez une infusion dans le but de soulager certains de vos symptômes, une tisane en vrac sera plus efficace.

Les infusettes en revanche offrent un côté pratique et plus rapide d’utilisation.

A vous donc de faire votre choix en fonction des moments de la journée.

infusion femme enceinte

 

Quelles tisanes pour l’allaitement ?

Précisons que la consommation de tisanes d’allaitement n’est pas nécessaire pour toutes les femmes. Si une mère produit déjà suffisamment de lait pour répondre aux besoins de son bébé, l'introduction de tisanes galactogènes pourrait entraîner une surproduction de lait, pouvant conduire à des engorgements douloureux.

Cependant, dans les cas où une augmentation de la production de lait est nécessaire, certaines plantes sont reconnues pour leurs propriétés galactogènes. Par exemple, le fenugrec, le fenouil, l'anis, la verveine, et l'ortie sont souvent cités pour leur capacité à stimuler la lactation. Ces plantes peuvent être consommées sous forme de tisanes en respectant les recommandations.

tisane d'allaitement

 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous envoyer un message (par mail ou sur Instagram) ou en commentaire !

Et retrouvez toutes nos infusions pour accompagner les différents trimestres de grossesse tout en soulageant vos différents symptômes juste ici 🫶

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.